Retour à la page précédente

Comment se saluent les Chinois ?

8 janvier 2019


Savez-vous qu’en Chine, se dire « Nǐ Hǎo » ne se faisait couramment qu’à partir des années 80 ?

Avant cette date, on se saluait en se demandant : « Nǐ Chī Le Ma ?» - « As-tu mangé ?». Ça nous fait rire maintenant, mais ça montre que pouvoir se nourrir était le sujet très essentiel pour les chinois. Si jamais quelqu’un vous dit ça en passant, ne pensez pas qu’il vous invite à manger.

Ça peut être aussi ce genre de questions : « Nǐ Qǜ Nǎ Ér ? » - « où vas-tu ? », ou « Nǐ Gàn Shén Mè Ne ?»  – « que fais-tu ? ». Au regard d’un français, ce sont des questions très privées, on se dit « Ça ne te regarde pas !».  En fait, la personne, qui pose la question, n’attend pas vraiment de réponse. C’est une façon de se saluer. Comme les chinois n’adressent que rarement la parole aux inconnus, si on vous dit ça, on vous considère comme une personne proche ; Mais quand même, ne vous attendez pas à ce qu’il s’arrête pour discuter avec vous au bord de la route, comme on fait en France.

Aujourd’hui, même s’il est de plus en plus rare de se saluer à cette façon, cela se fait toujours entre amis ou personnes âgées. Si c’était le cas pour vous, répondez ainsi :

Q : Nǐ Chī Le Ma ? (As-tu mangé ?)

R : Méi Chī Ne. (Pas encore.) ou : Chī Le.  (Oui, c’est fait.)

Q : Nǐ Qǜ Nǎ Ér?  (Où vas-tu ?) ou : Nǐ Gàn Shén Mè Ne ? (Que fais-tu ?)

R : Suí Biàn Zǒu Zǒu. (Je me balade.)

En rajoutant « Nǐ Ne ? » - « et toi ? », vous faites encore plus Chinois.